Le furet biblique
chronique du 27 décembre 2002

furet

Frères et soeurs de Jésus

L'inscription sur l'ossuaire de « Jacques, fils de Joseph, frère de Jésus » (voir la chronique précédente) relance le débat sur la parenté de Jésus. Il ne s'agit, bien sûr, de Jacques (de Compostelle), mais d'un autre Jacques, désigné comme le frère de Jésus, celui qui devint le premier évêque de Jésuralem. Jésus eut-il des frères et des soeurs nés de Marie et de Joseph? La réponse n'est pas simple. L'expression « frère » a plusieurs sens dans les langues sémitiques. Dans la Genèse, on sait par exemple que Joseph n'avait eu qu'un frère - Benjamin - mais on parle néanmoins de « ses frères qui montèrent en Égypte ».

     La tradition protestante (et juive) considère que Jésus avait des frères et soeurs, dont Jacques, de la même mère Marie et du même père, Joseph. La tradition orthodoxe considère que Jacques était un « demi-frère » et  les catholiques parlent de « cousins » de Jésus. Des artistes ont tranché: Joseph aurait eu d'autres enfants nés d'un premier mariage; voilà pourquoi on voit parfois un Joseph à cheveux blancs épouser une jeune fille de 18 ans!

     Le point de départ de la discussion repose sur deux textes: Marc 6,3 et Marc 15,40. Une stricte lecture de Marc 15,40 donne raison à la tradition catholique: Jacques est présenté comme le fils d'une certaine Marie, soeur de Marie, la mère de Jésus. Par ailleurs, Marc 6,3 fait une énumération intrigante: « Celui-ci (Jésus) n'est-il pas le charpentier, le fils de Marie, le frère de Jacques, de Joset, de Jude et de Simon? », comme si ces quatre étaient ses propres frères. Saint Paul, en Gal 1,19 mentionne également Jacques « le frère de Jésus » (adelphos). S'il avait été son cousin, pourquoi n'a-t-il pas utilisé le mot aneptios (cousin) qu'il utilise ailleurs (Col 4.10)? En somme, le débat demeure.

 

Gérard Blais
directeur du Centre biblique Har'el
Saint-Augustin, QC

 

précédent

autres articles

suivant

www.interbible.org