Simulation des douleurs de l’accouchement (BuzzFeadVideo).

Les mâles enfanteront-ils?

Sébastien DoaneSébastien Doane | 25 mars 2019

Les prophètes bibliques utilisent plusieurs images pour évoquer les châtiments de Dieu. En voici une qui pourrait vous surprendre. Selon Jérémie, lors du jour du jugement, des hommes souffriront des douleurs de l’enfantement!

Ainsi parle le SEIGNEUR : Nous entendons des cris d’effroi ; c’est la panique, rien ne va plus. Faites une enquête, regardez : les mâles enfanteraient-ils ? Je vois tout homme fort les mains sur le ventre comme une femme en couches ! Tous les visages se décomposent, blêmissent. Malheur ! Oui, grand est ce jour-là, aucun ne lui ressemble. Pour Jacob, c’est le temps de l’angoisse, mais il en sera délivré. (Jr 30,5-7)

Le contexte

Le livre de Jérémie contient 52 chapitres de paroles et d’images en lien à la destruction du royaume de Juda et la déportation à Babylone. La plupart de ses pages sont des oracles de jugements et de malheurs. Cependant, une courte section, les chapitres 30 à 33, traite de la restauration du peuple avec des paroles d’espoir. Curieusement, l’extrait qui nous intéresse se retrouve au début de cette section comme rappel du châtiment.

L’enfantement, un signe de souffrances eschatologiques

Le récit d’Éden du livre de la Genèse présente la souffrance de l’enfantement comme une conséquence du bris de l’interdit : « Je ferai qu’enceinte, tu sois dans de grandes souffrances ; c’est péniblement que tu enfanteras des fils. » (Gn 3,16) À l’autre extrémité de la Bible, le livre de l’Apocalypse décrit une vision d’une femme qui affronte un dragon alors qu’elle est en proie aux douleurs de l’enfantement (Ap 12,2). Entre ces récits, la Bible transmet d’autres textes qui utilisent l’accouchement comme libération du peuple et la venue du règne de Dieu (Is 26,17-18 ; 66,7-8). Dans le Nouveau Testament, cette image est utilisée pour parler du passage de la mort à la résurrection (Jn 16,21), à la gloire qui vient (Rm 8,22) et au retour du Christ (1 Th 5,3).

Les dures conditions de vie de l’Antiquité venaient avec de hauts taux de mortalité infantile et de mortalité des femmes qui accouchent. L’image d’une femme dans les douleurs de l’accouchement était bien connue et évocatrice.

Les mâles enfanteraient-ils?

Pourtant, aucun autre texte biblique n’applique cette image aux hommes. Ce texte de Jérémie utilise une forme d’ironie en soulignant que tous les hommes « forts » ont des visages qui se décomposent et blêmissent, les mains sur leurs ventres comme des femmes en travail. Lors du jour du Seigneur, la force associée aux hommes devient une souffrance et une posture typiquement féminine.

Ce renversement des rôles de genre est encore plus fort lorsqu’on connaît les passages bibliques qui marquent la séparation entre hommes et femmes. Par exemple, une femme ne portera pas des vêtements d’homme et un homme ne s’habillera pas avec un manteau de femme (Dt 22,5). Cette transgression du masculin et féminin a tout pour étonner lecteurs et lectrices.

Une image vaut mille mots/maux

Le site web BuzzFead montre une vidéo où des hommes subissent un supplice similaire à l’accouchement. Par des électrodes posées sur le ventre, le dos et près des parties génitales, ils reçoivent des stimulations électriques qui provoquent des douleurs similaires aux contractions. Est-ce que la vision de Jérémie ressemblait à cette vidéo? Le prophète avait raison, leur visage blêmissent et se décomposent. Il y a même les cris d'effroi!

Sébastien Doane est professeur d’exégèse biblique à la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval (Québec).

Curieuse Bible

Curieuse Bible

La Bible comporte beaucoup d’éléments insolites, de passages obscurs, de détails cocasses. Il s’agit d’éléments parfois secondaires, mais qui font partie intégrante de la Bible et qui contribuent à sa richesse. Chrystian Boyer et Sébastien Doane présentent dans cette chronique quelques-unes de ces curiosités de la Bible.

Eschatologie

Du grec eschaton, doctrine des fins dernières, des derniers temps. Plus concrètement, l’eschatologie est l’ensemble des espérances exprimées dans l’Ancien Testament et le Nouveau Testament en ce qui concerne la vie future des individus, l’avenir d’Israël et de toute l’humanité à l’époque messianique.