Image

Bible en français courant
© Société biblique française, 1997


péricope précédente | péricope suivante |

Loth échappe à la destruction de Sodome

19 1 Vers le soir, les deux anges arriv√®rent √† Sodome. Loth √©tait assis √† la porte de la ville c . D√®s qu'il les vit, il se leva pour aller √† leur rencontre et s'inclina jusqu'√† terre devant eux. 2 « Je vous en prie, dit-il, faites-moi l'honneur de venir chez moi. Vous pourrez vous y laver les pieds et y passer la nuit. Demain matin, vous continuerez votre chemin. » — « Non, r√©pondirent-ils, nous passerons la nuit sur la place. » 3 Mais Loth insista tellement qu'ils finirent par aller chez lui. Il leur pr√©para un repas et fit cuire des galettes, puis ils mang√®rent.

4 Ils n'√©taient pas encore couch√©s lorsque les hommes de Sodome encercl√®rent la maison ; des jeunes gens aux vieillards, tous √©taient l√†, sans exception. 5 Ils appel√®rent Loth et lui dirent : « O√Ļ sont les gens qui sont venus chez toi ce soir ? Fais-les sortir. Nous voulons prendre notre plaisir avec eux. »

6 Loth sortit sur le seuil de la maison, ferma la porte derri√®re lui 7 et leur dit : « Non, mes amis, ne commettez pas ce crime. 8 J'ai deux filles qui sont encore vierges ; je vais vous les amener et vous les traiterez comme vous voudrez. Mais ne faites rien √† ces gens ; ce sont mes h√ītes, ils sont sous ma protection d . » — 9 « Ote-toi de l√†, r√©pondirent-ils ! Tu n'es qu'un √©tranger et tu voudrais faire la loi chez nous. Eh bien, nous allons te traiter encore plus mal qu'eux ! » Ils bouscul√®rent Loth avec violence et s'approch√®rent de la porte pour l'enfoncer. 10 Alors les deux anges empoign√®rent Loth, le ramen√®rent √† l'int√©rieur et referm√®rent la porte. 11 Quant aux hommes qui se trouvaient devant l'entr√©e de la maison, ils les frapp√®rent tous d'aveuglement e du plus petit jusqu'au plus grand, si bien qu'ils ne pouvaient plus trouver la porte.

12 Les deux anges dirent √† Loth : « Y a-t-il encore ici d'autres membres de ta famille, un gendre, des fils, des filles, n'importe quel parent ? Emm√®ne-les hors de la ville. 13 Le Seigneur a re√ßu en effet tant de plaintes contre ses habitants qu'il nous a charg√©s de la d√©truire. » 14 Loth alla trouver ses gendres pour leur dire : « Vite ! Partez d'ici, car le Seigneur va d√©truire la ville. » Mais ils s'imagin√®rent qu'il plaisantait.

15 Aux premi√®res lueurs du jour, les anges press√®rent Loth de partir : « En route, disaient-ils ! Prends ta femme et tes deux filles, sinon vous perdrez la vie quand la ville paiera ses crimes. » 16 Loth h√©sitait encore. Les anges le prirent par la main, ainsi que sa femme et ses deux filles, et le conduisirent hors de la ville, car le Seigneur voulait le sauver f .

17 Lorsqu'ils les eurent fait sortir de la ville, l'un des anges dit √† Loth : « Fuis pour sauver ta vie ; ne regarde pas en arri√®re ; ne t'attarde nulle part dans la r√©gion ; r√©fugie-toi dans la montagne si tu veux rester en vie. » 18 Loth r√©pondit : « Non, seigneur, ce n'est pas possible. 19 Bien s√Ľr, j'ai b√©n√©fici√© de ta bienveillance et tu m'as fait une grande faveur en me sauvant la vie. Mais moi je ne pourrai pas fuir jusque dans la montagne avant que le malheur m'atteigne, et je mourrai. 20 Tu vois cette petite ville ? Elle est assez proche pour que je puisse courir jusque-l√†. Laisse-moi m'y r√©fugier puisqu'elle est si petite, et j'aurai la vie sauve. » — 21 « Eh bien, dit l'ange, je t'accorde encore cette faveur de laisser intacte la ville dont tu parles. 22 Va vite t'y r√©fugier, car je ne puis rien faire avant que tu y sois arriv√©. » — C'est pourquoi on a appel√© cette ville Soar g . —

23 Le soleil se levait quand Loth arriva √† Soar. 24 C'est alors que le Seigneur fit tomber du ciel sur Sodome et Gomorrhe une pluie de soufre enflamm√©. 25 Il soumit √† un total bouleversement ces deux villes et leur population, ainsi que toute la r√©gion et sa v√©g√©tation h . 26 La femme de Loth regarda en arri√®re i et fut chang√©e en statue de sel.

27 T√īt le lendemain matin, Abraham se rendit √† l'endroit o√Ļ il s'√©tait tenu en pr√©sence du Seigneur. 28 Quand il regarda en direction de Sodome, Gomorrhe et de toute la r√©gion environnante, il vit monter de la plaine une fum√©e semblable √† celle d'un incendie.

29 Quand Dieu d√©truisit les villes de cette r√©gion o√Ļ habitait Loth, il pensa √† Abraham et il permit √† Loth d'√©chapper √† ce bouleversement.




Close