Image

Bible en français courant
© Société biblique française, 1997


péricope précédente | péricope suivante |

David et Batchéba

11 1 Au printemps suivant — c'est la saison où, d'habitude, les rois partent pour la guerre —, le roi David envoya le général Joab, à la tête de l'armée d'Israël et de ses officiers, combattre les Ammonites ; ils ravagèrent leur pays et assiégèrent la capitale Rabba. David, lui, était resté à Jérusalem w .

2 Or un après-midi, après s'être reposé, David se leva et alla se promener sur le toit en terrasse du palais. De là, il aperçut une femme qui se baignait. Elle était très belle. 3 Il fit prendre des renseignements sur elle ; on lui dit : « C'est Batchéba, la fille d'Éliam et la femme d'Urie le Hittite. » 4 David envoya des messagers l'inviter. Elle vint chez lui, il coucha avec elle, puis elle retourna chez elle. Or elle venait de se purifier, à la suite de ses règles x .

5 Batchéba devint enceinte. Elle en avertit David : « J'attends un enfant », lui fit-elle dire. 6 Aussitôt, David adressa l'ordre suivant au général Joab : « Envoie-moi Urie le Hittite. » Joab l'envoya. 7 Urie vint se présenter devant le roi, qui lui demanda des nouvelles de Joab et de l'armée, ainsi que du déroulement de la guerre. 8 Puis il lui dit : « Va chez toi et prends un peu de repos. » Urie quitta le palais et le roi lui fit envoyer un cadeau.

9 Mais Urie ne se rendit pas chez lui ; il alla dormir en compagnie des soldats de la garde royale, près de l'entrée du palais. 10 Lorsque David en fut informé, il interrogea Urie : « Voyons, tu viens d'arriver après un long trajet. Pourquoi ne vas-tu pas chez toi ? » — 11 « Majesté, répondit Urie, le coffre sacré du Seigneur ainsi que l'armée d'Israël et de Juda n'ont pour abris que des tentes ; le général Joab et tes officiers campent en rase campagne. Et pendant ce temps, moi, j'irais à la maison pour manger, boire et dormir avec ma femme ? Jamais de la vie je ne ferai une chose pareille, je te le jure ! » — 12 « Bon, répondit le roi, reste encore ici aujourd'hui. Je te laisserai repartir demain. » Urie resta donc à Jérusalem jusqu'au lendemain. 13 David l'invita à manger et à boire à sa table, et il l'enivra. Mais le soir, Urie alla quand même dormir avec les soldats de la garde royale, plutôt que de rentrer chez lui.

14 Le lendemain matin, David écrivit une lettre à Joab et la confia à Urie. 15 Il y disait : « Placez Urie en première ligne, là où le combat est le plus violent, puis retirez-vous en le laissant seul, afin qu'il soit atteint par l'ennemi et qu'il meure. »


w Voir 1 Chron 20.1.



Close