Image

Bible en français courant
© Société biblique française, 1997


péricope précédente | péricope suivante |

Diverses réformes réalisées par Néhémie

13 1 A cette m√™me √©poque, au cours de la lecture publique du livre de Mo√Įse, on arriva au passage o√Ļ il est √©crit que les Ammonites et les Moabites ne seraient jamais admis dans l'assembl√©e de ceux qui adorent Dieu h . 2 En effet, autrefois, ils n'ont pas accueilli les Isra√©lites en leur offrant √† manger et √† boire ; les Moabites ont m√™me pay√© Balaam pour qu'il vienne maudire Isra√ęl, mais notre Dieu a chang√© la mal√©diction en b√©n√©diction i . 3 Lorsque les Isra√©lites entendirent la lecture de cette interdiction, ils d√©cid√®rent d'exclure de leur communaut√© tous les √©trangers.

4 Quelque temps avant, le pr√™tre √Čliachib avait √©t√© d√©sign√© pour s'occuper des locaux annexes du temple de notre Dieu. Comme il √©tait proche parent de Tobia, 5 il mit √† sa disposition une grande pi√®ce dans laquelle on avait entrepos√© jusqu'alors les offrandes v√©g√©tales, l'encens et les ustensiles du temple, ainsi que les parts dues aux pr√™tres, et la d√ģme du bl√©, du vin nouveau et de l'huile, r√©serv√©e aux l√©vites, aux chanteurs et aux portiers.

6 Au moment de ces √©v√©nements, je n'√©tais pas √† J√©rusalem : je m'√©tais rendu aupr√®s d'Artaxerx√®s, le roi de Babylone, pendant la trente-deuxi√®me ann√©e de son r√®gne j . Apr√®s quelque temps, et avec l'autorisation du roi, 7 je regagnai J√©rusalem. Je me rendis compte du mal qu'√Čliachib avait fait en offrant √† Tobia une pi√®ce donnant sur la cour du temple. 8 J'en fus tr√®s irrit√© et je fis jeter hors de la pi√®ce tout ce qui appartenait √† Tobia. 9 Puis, sur mon ordre, on nettoya soigneusement les chambres pour y d√©poser de nouveau les ustensiles du temple, les offrandes et l'encens.

10 J'appris aussi que les l√©vites ne recevaient pas ce qui leur √©tait d√Ľ k . C'est pourquoi, au lieu d'accomplir leur service, chacun d'eux s'√©tait retir√© sur ses terres. Les chanteurs avaient fait de m√™me. 11 Je reprochai alors aux magistrats d'avoir permis que le temple de Dieu soit d√©laiss√©. Puis je rassemblai les l√©vites et les chanteurs et je leur fis reprendre le travail. 12 Les Juifs recommenc√®rent √† apporter la d√ģme du bl√©, du vin nouveau et de l'huile dans les locaux pr√©vus √† cet effet l . 13 Je d√©signai, pour veiller sur ces locaux, le pr√™tre Ch√©l√©mia, le secr√©taire Sadoc et le l√©vite Pedaya, second√©s par Hanan, fils de Zakour et petit-fils de Mattania ; ils √©taient tous consid√©r√©s comme des hommes de confiance. Ils avaient pour t√Ęche de partager les offrandes entre leurs compagnons.

14 « O mon Dieu, souviens-toi de tout ce que j'ai fait ! N'oublie pas la fid√©lit√© avec laquelle j'ai travaill√© pour le temple et pour le culte. »

15 A cette m√™me √©poque je vis, dans le pays de Juda, des gens qui foulaient du raisin dans les pressoirs durant le jour du sabbat. D'autres transportaient du bl√©, chargeaient sur des √Ęnes du vin, du raisin, des figues et toute sorte d'autres choses, pour les introduire √† J√©rusalem. Je leur donnai un avertissement, le jour m o√Ļ ils vendaient leur marchandise. 16 De plus, les Tyriens install√©s √† J√©rusalem faisaient venir du poisson n et d'autres denr√©es pour les vendre, le jour du sabbat, aux gens de J√©rusalem et de Juda. 17 J'adressai des reproches aux notables de Juda : « Vous rendez-vous compte du mal que vous faites ? leur dis-je. Vous ne respectez pas le caract√®re sacr√© du sabbat. 18 Vos anc√™tres ont agi ainsi, et c'est bien pourquoi notre Dieu nous a inflig√© de tels malheurs, √† nous et √† notre ville o . Et vous, par votre manque de respect √† l'√©gard du sabbat, vous ne faites que ranimer la col√®re de Dieu contre Isra√ęl ! »

19 D√®s lors, j'ordonnai qu'on ferme les portes de J√©rusalem √† la tomb√©e de la nuit, avant le d√©but du sabbat p , et qu'on ne les rouvre pas avant la fin du sabbat. Je pla√ßai quelques-uns de mes collaborateurs √† proximit√©, pour veiller √† ce qu'aucune marchandise ne p√©n√®tre dans la ville durant le sabbat. 20 Une fois ou deux, des vendeurs de toute esp√®ce de marchandises s'install√®rent sous les murs de J√©rusalem q . 21 Je leur donnai un avertissement en ces termes : « Pourquoi vous installez-vous devant les murs de la ville ? Si vous recommencez, je vous ferai arr√™ter. » A partir de ce moment, ils ne vinrent plus pendant le sabbat. 22 Alors j'ordonnai aux l√©vites de se purifier et d'aller surveiller les portes de la ville, afin qu'on respecte le caract√®re sacr√© du sabbat.

« O mon Dieu, souviens-toi de moi, aussi √† cause de cela. Toi qui es si bon, aie piti√© de moi ! »

23 A cette √©poque-l√† encore, je constatai que des Juifs avaient √©pous√© des femmes asdodiennes, ammonites ou moabites r . 24 La moiti√© de leurs enfants parlaient la langue d'Asdod, d'autres parlaient la langue de tel ou tel peuple √©tranger, mais plus aucun d'eux ne savait parler la langue des Juifs. 25 Je leur adressai des reproches et des mal√©dictions ; je frappai m√™me quelques hommes et leur arrachai les cheveux. Puis je leur fis jurer au nom de Dieu de ne plus donner leurs filles en mariage √† des √©trangers, ni de prendre des femmes √©trang√®res pour leurs fils ou pour eux-m√™mes s . 26 « N'est-ce pas cela qui a conduit Salomon, le roi d'Isra√ęl, √† p√©cher ? leur demandai-je. Dans tous les peuples √©trangers, il n'y a pas eu de roi comme lui ; il √©tait aim√© de Dieu, et Dieu l'avait √©tabli roi sur tout Isra√ęl. Pourtant m√™me lui fut entra√ģn√© dans le p√©ch√© par des femmes √©trang√®res t . 27 Nous ne voulons plus entendre dire que vous commettez √† l'√©gard de notre Dieu la grave infid√©lit√© d'√©pouser des femmes √©trang√®res. »

28 L'un des fils de Yoyada, un petit-fils du grand-pr√™tre √Čliachib, √©tait gendre de Saneballath le Horonite u . C'est pourquoi je l'expulsai de J√©rusalem.

29 « O mon Dieu, n'oublie jamais le d√©shonneur qui a √©t√© inflig√© ainsi √† la fonction de pr√™tre et au pacte conclu par toi avec les pr√™tres et les l√©vites. »

30 Je purifiai le peuple de tout √©l√©ment √©tranger, et je remis en vigueur les r√®glements d√©finissant la t√Ęche particuli√®re de chacun des pr√™tres et des l√©vites. 31 Je r√©tablis √©galement les offrandes de bois √† fournir aux dates fix√©es, et les offrandes des premiers produits de la terre.

« O mon Dieu, souviens-toi de moi et traite-moi avec bont√© ! »v




Close