Image

Bible en français courant
© Société biblique française, 1997


péricope précédente | péricope suivante |

Achior est condamné et livré aux Israélites

5 22 Dès que Achior eut terminĂ© son discours, toute la foule massĂ©e autour de la tente du gĂ©nĂ©ral se mit Ă  protester. Les officiers supĂ©rieurs d'Holopherne ainsi que les reprĂ©sentants de la cĂ´te mĂ©diterranĂ©enne et de Moab i proposèrent de l'exĂ©cuter. 23 « Nous n'avons rien Ă  craindre des IsraĂ©lites, disaient-ils. C'est un peuple qui n'a ni la force ni les moyens d'affronter une rude bataille. 24 Attaquons-les, gĂ©nĂ©ral Holopherne : ton armĂ©e n'en fera qu'une bouchĂ©e. »

6 1 Quand le tumulte cessa dans la foule rassemblĂ©e autour du conseil des officiers, Holopherne, le gĂ©nĂ©ral en chef des armĂ©es assyriennes, interpella Achior devant tout le groupe des gens de la cĂ´te et de Moab : 2 « Qui es-tu, Achior, et vous, les vendus Ă  IsraĂ«l, qui ĂŞtes-vous pour venir nous parler Ă  la façon des prophètes ? Tu nous dis de ne pas attaquer les IsraĂ©lites parce que leur Dieu les dĂ©fendra. Mais y a-t-il un autre dieu que Nabucodonosor ? Il va lancer sa puissante armĂ©e contre ces gens-lĂ  et les faire disparaĂ®tre de la surface de la terre. Et ce n'est pas leur Dieu qui va les dĂ©livrer. 3 Nous, nous sommes au service de Nabucodonosor, et nous allons les abattre d'un seul coup. Ils ne rĂ©sisteront pas Ă  l'assaut de notre cavalerie. 4 Nous allons tous les submerger j . Leurs montagnes seront abreuvĂ©es de leur sang et leurs cadavres couvriront la plaine. Ils ne pourront absolument pas tenir devant nous. Ils seront exterminĂ©s, comme l'a ordonnĂ© le maĂ®tre de toute la terre, le roi Nabucodonosor. Il a parlĂ© et ses paroles ne resteront pas sans effet. 5 Quant Ă  toi, Achior, mercenaire ammonite, c'est en traĂ®tre que tu as parlĂ© aujourd'hui. Eh bien, tu ne me reverras pas jusqu'Ă  ce que j'aie rĂ©glĂ© leur compte Ă  ces Ă©vadĂ©s d'Égypte. 6 Quand je reviendrai, mes soldats et mes officiers te transperceront les cĂ´tes Ă  coups d'Ă©pĂ©es et de lances k , et tu seras jetĂ© parmi les victimes israĂ©lites. 7 Mes hommes vont maintenant te mener dans la rĂ©gion des montagnes et ils te laisseront dans une des localitĂ©s situĂ©es sur les pentes. 8 C'est lĂ  que tu attendras d'ĂŞtre massacrĂ© avec les IsraĂ©lites. 9 Si tu es tellement convaincu qu'ils Ă©chapperont Ă  leur sort, ne prends pas cet air abattu. Mais moi je te l'affirme : tout ce que j'ai dit se rĂ©alisera. »

10 Holopherne ordonna aux serviteurs qui se trouvaient dans sa tente de se saisir de Achior, de le conduire Ă  BĂ©tulie l et de le livrer aux IsraĂ©lites. 11 Les serviteurs se saisirent donc de lui et l'emmenèrent hors du camp, vers la plaine. De lĂ , ils prirent la direction des montagnes et ils arrivèrent aux sources qui jaillissent au-dessous de BĂ©tulie, 12 elle-mĂŞme situĂ©e au sommet d'une montagne. Quand les dĂ©fenseurs de la ville les aperçurent, ils prirent leurs armes et sortirent de BĂ©tulie. Tous les hommes, armĂ©s de fronde, empĂŞchèrent les Assyriens de grimper plus haut en leur lançant des pierres. 13 Les Assyriens reculèrent au bas de la montagne. Ils ligotèrent Achior et l'abandonnèrent Ă  cet endroit, puis ils retournèrent auprès de leur maĂ®tre. 14 Les IsraĂ©lites descendirent de leur ville et dĂ©couvrirent Achior. Ils le dĂ©lièrent et l'emmenèrent Ă  BĂ©tulie, devant les chefs de la ville. 15 C'Ă©taient, Ă  ce moment-lĂ , Ozias, fils de Mika, de la tribu de SimĂ©on m , Chabris, fils de Otniel, et Charmi, fils de Melchiel. 16 Ceux-ci convoquèrent tous les anciens de la ville. Toute la jeunesse et les femmes accoururent aussi Ă  l'assemblĂ©e. On amena Achior devant tout le monde et Ozias lui demanda ce qui s'Ă©tait passĂ©. 17 Achior rĂ©pondit en rapportant ce que l'on avait dit dans le conseil d'Holopherne, ce que lui-mĂŞme avait expliquĂ© aux chefs assyriens et les dĂ©clarations arrogantes d'Holopherne contre le peuple d'IsraĂ«l. 18 Alors, l'assemblĂ©e se prosterna devant Dieu et le supplia Ă  grands cris : 19 « Seigneur, Dieu du ciel, vois l'insolence de nos ennemis n . Prends pitiĂ© de nous dans notre humiliation ! Nous sommes le peuple qui t'appartient, considère notre situation en ce jour. »

20 Puis ils réconfortèrent Achior et le félicitèrent vivement. 21 Là-dessus, Ozias l'emmena dans sa maison, où il invita aussi les anciens à prendre le repas du soir. Durant toute la nuit, ils implorèrent le secours du Dieu d'Israël.




Close