Image

Bible en français courant
© Société biblique française, 1997


péricope précédente | péricope suivante |

L'homme que le Seigneur a mis en route

41 1 Vous, les populations lointaines,
taisez-vous donc pour m'écouter,
dit le Seigneur.
Vous les peuples, armez-vous de courage,
comparaissez d'abord,
après quoi vous prendrez la parole.
Oui, approchons-nous, vous et moi
pour commencer le procès.
2 A l'est, là-bas, n'est-ce pas moi
qui ai mis en route l'homme
que la victoire vient saluer
à chacun de ses pas ?
Il fait capituler les nations devant lui e ,
il piétine les rois.
Son épée les réduit en poussière,
ses flèches les éparpillent
comme la paille au vent.
3 Il les poursuit
et traverse leurs rangs sain et sauf,
sans mettre même pied à terre !
4 Qui est l'auteur de ces événements ?
C'est celui qui annonce à l'avance
ce qui doit arriver.
C'est moi, le Seigneur.
Je suis au point de départ,
et je serai là encore
pour les derniers événements.
5 Les populations lointaines
l'ont bien vu et prennent peur ;
les gens du bout du monde
se sont approchés en tremblant.
6 Des hommes s'entraident au travail,
l'un dit à l'autre : « Vas-y f  ! »
7 Le fondeur encourage l'orfèvre ;
celui qui aplatit le métal
encourage à son tour
l'ouvrier qui travaille à l'enclume.
Il dit de la soudure : « Ça va ».
Puis on fait tenir l'idole
en la fixant avec des clous.


e vient saluer (ou rencontre) à chaque pas : autre traduction appelle à sa suite. — Il fait capituler les nations devant lui : autre traduction Qui lui livre les nations, qui... ? — Le prophète semble désigner ici, mais sans le nommer encore, le roi perse Cyrus, qui conquit rapidement le Moyen-Orient et s'empara de Babylone en 539 avant J.-C. Voir 41.25 ; 44.28 ; 45.1 ; etc.



Close