Image

Bible en français courant
© Société biblique française, 1997


péricope précédente | péricope suivante |


Le poing menaçant du Seigneur

(Voir 5.25)

9 7 Le Seigneur a lancé une parole
contre les descendants de Jacob,
elle est tombée sur le royaume d'Israël n .
8 Tout le monde est au courant,
tout le royaume d'Éfraïm
et la population de Samarie o .
Le coeur gonflé d'orgueil,
ces gens disaient :
9 « Les murs de briques sont tombés,
mais nous les rebâtirons
en pierres de taille !
Les poutres en bois de sycomore
ont été abattues,
mais nous les remplacerons
par des poutres de cèdre ! »
10 Alors, contre Israël, le Seigneur
a donné l'avantage
aux ennemis de Ressin p  ;
il a excité leurs adversaires,
11 les Syriens par-devant,
les Philistins par-derrière.
Et ceux-ci ont dévoré
Israël à belles dents.
Mais la colère du Seigneur
ne cesse pas pour autant,
et son poing reste menaçant.
12 Ainsi Dieu a frappé son peuple.
Malgré cela Israël
n'est pas revenu à son Dieu,
il ne s'est pas tourné
vers le Seigneur de l'univers.
13 Alors, en un seul jour,
le Seigneur a tranché dans le vif
du haut en bas d'Israël,
14 fauchant les conseillers,
les dignitaires — c'est le haut —
et les faux prophètes — le bas —.
15 Les dirigeants ont égaré ce peuple,
et ceux qu'ils dirigeaient
ont pris le mauvais chemin q .
16 C'est pourquoi le Seigneur
n'épargne pas r leurs jeunes gens,
il reste sans pitié
pour leurs orphelins et leurs veuves.
Car ce sont tous des infidèles,
des gens qui font le mal ;
tout ce qu'ils disent est infâme.
Mais la colère du Seigneur
ne cesse pas pour autant,
et son poing reste menaçant.
17 Oui, la méchanceté flambe
comme un feu d'épines et de ronces,
qui communique l'incendie
aux fourrés de la forêt,
et fait monter vers le ciel
des tourbillons de fumée.
18 Sous l'effet de la colère
du Seigneur de l'univers,
le pays est en flammes s  ;
on dirait que son peuple
devient la proie du feu.
Personne n'épargne son prochain :
19 on taille un morceau à droite,
sans cesser d'avoir faim ;
on en dévore un autre à gauche,
sans pouvoir se rassasier.
Chacun s'attaque à son prochain t  :
20 la tribu de Manassé
s'en prend à celle d'Éfraïm,
celle-ci à Manassé,
et tous deux ensemble à Juda.
Mais la colère du Seigneur
ne cesse pas pour autant,
et son poing reste menaçant.


n le royaume d'Israël ou royaume du Nord était séparé du royaume de Juda depuis environ 200 ans (voir 1 Rois 12).



Close