Image

Bible en français courant
© Société biblique française, 1997


péricope précédente | péricope suivante |

Prière des derniers temps

26 7 Seigneur, tu indiques au fidèle
un chemin qui va tout droit ;
la voie que tu lui traces
est sans aucun détour.
8 Oui, sur le chemin
que tu commandes de suivre,
nous comptons sur toi, Seigneur.
Prononcer ton nom, faire appel à toi,
voilà ce que tout coeur désire.
9 Pendant la nuit, moi aussi,
je désire ta présence,
du fond du coeur je te cherche v .

Quand tu appliques aux humains
les sentences que tu as prononcées,
alors les habitants du monde
apprennent à se conduire comme il faut.
10 Mais si l'on a pitié des méchants,
ils n'apprennent pas ce qu'il faut faire,
ils tordent ce qui est droit sur terre w ,
ils ne voient pas ta grandeur, Seigneur.
11 Seigneur, ta main est menaçante,
mais ils ne la remarquent pas.
Qu'ils soient humiliés
de voir avec quelle passion
tu défends ton peuple !
Qu'ils soient dévorés par le feu
que tu destines à tes adversaires x  !
12 Seigneur, tu nous donnes l'essentiel y ,
car c'est toi qui as mené à bien pour nous
tout ce que nous avons entrepris.
13 Seigneur notre Dieu,
d'autres maîtres que toi
ont dominé sur nous.
Mais tu es le seul que nous voulons célébrer.
14 Ceux-là sont morts et ne revivront pas,
ils ne sont plus que des ombres,
ils ne se relèveront pas.
C'est vrai, tu es intervenu
pour les exterminer,
tu as fait disparaître
tout ce qui pouvait rappeler leur souvenir.
15 Tu as fait grandir notre peuple,
Seigneur, c'est ton titre de gloire ;
tu as fait grandir notre peuple,
tu as repoussé toutes les frontières du pays.
16 Seigneur, dans la détresse
ils ont cherché ta présence ;
ils ont murmuré des prières
sous ta correction z .
17 Devant toi, Seigneur,
nous avons été comme une femme
qui va mettre au monde un enfant :
elle se tord de douleur et crie.
18 Nous aussi, nous devions
mettre au monde quelque chose,
nous étions dans les douleurs,
mais nous n'avons donné le jour
qu'à du vent, semble-t-il.
Nous n'avons pas su apporter
le salut à la terre,
ni de nouveaux habitants au monde.


v du fond du coeur : certains supposent qu'il vaudrait mieux lire et le matin.



Close