Image

Bible en français courant
© Société biblique française, 1997


péricope précédente | péricope suivante |

Dieu n'a pas rejet√© Isra√ęl

11 1 Je demande donc : Dieu aurait-il rejet√© son peuple ? Certainement pas ! Car je suis moi-m√™me Isra√©lite, descendant d'Abraham, membre de la tribu de Benjamin u . 2 Dieu n'a pas rejet√© son peuple, qu'il s'est choisi d'avance v . Vous savez, n'est-ce pas, ce que dit l'√Čcriture dans le passage o√Ļ √Člie se plaint d'Isra√ęl devant Dieu : 3 « Seigneur, ils ont tu√© tes proph√®tes et d√©moli tes autels : je suis rest√© moi seul et ils cherchent √† me tuer. » 4 Mais que lui r√©pondit Dieu ? « Je me suis r√©serv√© sept mille hommes qui ne se sont pas mis √† genoux devant le dieu Baal w . » 5 De m√™me, dans le temps pr√©sent, il reste un petit nombre de gens que Dieu a choisis par bont√©. 6 Il les a choisis par bont√© et non pas √† cause de leurs actions, sinon la bont√© de Dieu ne serait pas vraiment de la bont√©.

7 Qu'en r√©sulte-t-il ? Le peuple d'Isra√ęl n'a pas obtenu ce qu'il recherchait ; seuls ceux que Dieu a choisis l'ont obtenu. Quant aux autres, ils sont devenus incapables de comprendre, 8 comme le d√©clare l'√Čcriture : « Dieu a rendu leur esprit insensible ; il a emp√™ch√© leurs yeux de voir et leurs oreilles d'entendre jusqu'√† ce jour. » 9 David dit aussi :

« Que leurs banquets soient pour eux un pi√®ge, une trappe,
une occasion de tomber et de recevoir ce qu'ils méritent.
10 Que leurs yeux s'obscurcissent, qu'ils perdent la vue ;
fais-leur sans cesse courber le dos x . »

11 Je demande donc : quand les Juifs ont tr√©buch√©, sont-ils tomb√©s d√©finitivement ? Certainement pas ! Mais, gr√Ęce √† leur faute, les autres peuples ont pu obtenir le salut, de mani√®re √† exciter la jalousie des Juifs. 12 Or, si la faute des Juifs a enrichi spirituellement le monde, si leur abaissement a enrichi les autres peuples, combien plus grands encore seront les bienfaits li√©s √† leur participation totale au salut !




Close