Image

Bible en français courant
© Société biblique française, 1997


péricope précédente | péricope suivante |

Les droits et les devoirs d'un apôtre

9 1 Ne suis-je pas libre ? Ne suis-je pas apôtre ? N'ai-je pas vu Jésus notre Seigneur m  ? N'êtes-vous pas le résultat de mon activité au service du Seigneur ? 2 Même si d'autres refusent de me reconnaître comme apôtre, pour vous je le suis certainement. En effet, puisque vous êtes unis au Seigneur, vous êtes vous-mêmes la preuve que je suis apôtre.

3 Voici comment je me défends contre ceux qui me critiquent : 4 N'aurais-je pas le droit de recevoir nourriture et boisson pour mon travail ? 5 N'aurais-je pas le droit d'emmener avec moi une épouse chrétienne, comme le font les apôtres, les frères du Seigneur et Pierre ? 6 Ou bien serions-nous les seuls, Barnabas n et moi, à devoir travailler pour gagner notre vie ? 7 Avez-vous jamais entendu dire qu'un soldat serve dans l'armée à ses propres frais ? ou qu'un homme ne mange pas du raisin de la vigne qu'il a plantée ? ou qu'un berger ne prenne pas de lait du troupeau dont il s'occupe ?

8 Mais je ne me fonde pas seulement sur des exemples tirés de la vie courante, car la loi de Moïse dit la même chose. 9 Il est en effet écrit dans cette loi : « Vous ne mettrez pas une muselière à un boeuf qui foule le blé o . » Dieu s'inquiète-t-il des boeufs ? 10 N'est-ce pas en réalité pour nous qu'il a parlé ainsi ? Assurément, cette parole a été écrite pour nous. Il faut que celui qui laboure et celui qui bat le blé le fassent avec l'espoir d'obtenir leur part de la récolte. 11 Nous avons semé en vous une semence spirituelle : serait-il alors excessif que nous récoltions une part de vos biens matériels p  ? 12 Si d'autres ont ce droit sur vous, ne l'avons-nous pas à plus forte raison ?

Cependant, nous n'avons pas usé de ce droit. Au contraire, nous avons tout supporté pour ne pas placer d'obstacle sur le chemin de la Bonne Nouvelle du Christ. 13 Vous savez sûrement que ceux qui sont en fonction dans le temple reçoivent leur nourriture du temple, et que ceux qui présentent les sacrifices sur l'autel reçoivent leur part de ces sacrifices q . 14 De même, le Seigneur a ordonné que ceux qui annoncent la Bonne Nouvelle vivent de cette activité r .

15 Mais je n'ai usé d'aucun de ces droits, et je n'écris pas cela pour demander à en profiter. J'aimerais mieux mourir ! Personne ne m'enlèvera ce sujet de fierté ! 16 Je n'ai pas à me vanter d'annoncer la Bonne Nouvelle. C'est en effet une obligation qui m'est imposée, et malheur à moi si je n'annonce pas la Bonne Nouvelle. 17 Si j'avais choisi moi-même cette tâche, j'aurais droit à un salaire ; mais puisqu'elle m'est imposée, je m'acquitte simplement de la charge qui m'est confiée. 18 Quel est alors mon salaire ? C'est la satisfaction d'annoncer la Bonne Nouvelle gratuitement, sans user des droits que me confère la prédication de cette Bonne Nouvelle.

19 Je suis libre, je ne suis l'esclave de personne ; cependant je me suis fait l'esclave de tous afin d'en gagner le plus grand nombre possible au Christ. 20 Lorsque j'ai affaire aux Juifs, je vis comme un Juif, afin de les gagner ; bien que je ne sois pas soumis à la loi de Moïse, je vis comme si je l'étais lorsque j'ai affaire à ceux qui sont soumis à cette loi, afin de les gagner. 21 De même, lorsque je suis avec ceux qui ignorent la loi de Moïse, je vis comme eux, sans tenir compte de cette loi, afin de les gagner. Cela ne veut pas dire que je suis indifférent à la loi de Dieu, car je suis soumis à la loi du Christ. 22 Avec ceux qui sont faibles dans la foi, je vis comme si j'étais faible moi-même, afin de les gagner. Ainsi, je me fais tout à tous afin d'en sauver de toute manière quelques-uns. 23 Je fais tout cela pour la Bonne Nouvelle, afin d'avoir part aux biens qu'elle promet.

24 Vous savez sûrement que les coureurs dans le stade courent tous, mais qu'un seul remporte le prix. Courez donc de manière à remporter le prix. 25 Tous les athlètes à l'entraînement s'imposent une discipline sévère. Ils le font pour gagner une couronne qui se fane vite ; mais nous, nous le faisons pour gagner une couronne qui ne se fanera jamais. 26 C'est pourquoi je cours les yeux fixés sur le but ; c'est pourquoi je suis semblable au boxeur qui ne frappe pas au hasard. 27 Je traite durement mon corps et je le maîtrise sévèrement, afin de ne pas être moi-même disqualifié après avoir prêché aux autres.


m Comparer Act 22.17-18 ; 26.16.



Close