Image

Bible en français courant
© Société biblique française, 1997


péricope précédente | péricope suivante |

Ap√ītres du Christ

4 1 Vous devez donc nous consid√©rer comme des serviteurs du Christ, charg√©s de g√©rer les v√©rit√©s secr√®tes de Dieu. 2 Tout ce que l'on demande √† un g√©rant, c'est d'√™tre fid√®le. 3 Pour ma part, peu importe que je sois jug√© par vous ou par un tribunal humain. Je ne me juge pas non plus moi-m√™me. 4 Ma conscience, il est vrai, ne me reproche rien, mais je n'en suis pas justifi√© pour autant. Le Seigneur est celui qui me juge. 5 C'est pourquoi, ne portez de jugement sur personne avant le moment fix√©. Attendez que le Seigneur vienne : il mettra en lumi√®re ce qui est cach√© dans l'obscurit√© et r√©v√©lera les intentions secr√®tes du coeur des hommes. Alors chacun recevra de Dieu la louange qui lui revient.

6 Fr√®res, j'ai appliqu√© ce qui pr√©c√®de √† Apollos et √† moi-m√™me pour votre instruction. J'ai voulu que, par notre exemple, vous appreniez le sens de ce principe : « Il convient de rester dans les limites fix√©es par ce qui est √©crit u . » Aucun de vous ne doit √™tre pr√©tentieux en prenant le parti d'un homme contre un autre. 7 Car en quoi penses-tu √™tre sup√©rieur aux autres ? Tout ce que tu as, ne l'as-tu pas re√ßu de Dieu ? Puisqu'il en est ainsi, pourquoi te vanter de ce que tu as comme si tu ne l'avais pas re√ßu ?

8 D√©j√† vous avez tout ce que vous d√©sirez ! D√©j√† vous √™tes riches ! Vous √™tes devenus rois alors que nous ne le sommes pas ! Vraiment ? J'aimerais bien que vous soyez r√©ellement rois afin que nous aussi nous puissions r√©gner avec vous. 9 En fait, il me semble que Dieu nous a mis, nous les ap√ītres, √† la derni√®re place : nous sommes comme des condamn√©s √† mort jet√©s dans l'ar√®ne : nous sommes donn√©s en spectacle au monde entier, aux anges aussi bien qu'aux √™tres humains. 10 Nous sommes fous √† cause du Christ, mais vous √™tes sages dans l'union avec le Christ ; nous sommes faibles, mais vous √™tes forts ; nous sommes m√©pris√©s, mais vous √™tes honor√©s ! 11 A cette heure encore, nous souffrons de la faim et de la soif, nous manquons de v√™tements, nous sommes battus, nous passons d'un endroit √† l'autre ; 12 nous travaillons durement pour gagner notre pain v . Quand on nous insulte, nous b√©nissons ; quand on nous pers√©cute, nous supportons ; 13 quand on dit du mal de nous, nous r√©pondons avec bienveillance. On nous consid√®re maintenant encore comme les balayures du monde, comme le d√©chet de l'humanit√©.

14 Je vous √©cris ainsi non pas pour vous faire honte, mais pour vous instruire comme mes tr√®s chers enfants. 15 Car m√™me s'il vous arrivait d'avoir dix mille guides dans votre vie avec le Christ, vous ne pouvez avoir qu'un seul p√®re : en effet, quand je vous ai apport√© la Bonne Nouvelle, c'est moi qui suis devenu votre p√®re pour votre vie avec J√©sus-Christ. 16 Alors, je vous en supplie, suivez mon exemple. 17 A cet effet, je vous envoie Timoth√©e w , qui est mon fils aim√© et fid√®le dans la foi au Seigneur. Il vous rappellera les principes qui me dirigent dans la vie avec J√©sus-Christ, tels que je les enseigne partout, dans toutes les √Čglises.

18 Certains d'entre vous ont fait les pr√©tentieux en pensant que je ne viendrais pas vous voir. 19 Mais si le Seigneur le permet, j'irai bient√īt chez vous. Alors je conna√ģtrai non pas seulement les paroles de ces pr√©tentieux mais ce dont ils sont capables ! 20 Car le Royaume de Dieu n'est pas une affaire de paroles mais de puissance. 21 Que pr√©f√©rez-vous ? que je vienne √† vous avec un b√Ęton, ou avec un coeur plein d'amour et de douceur ?




Close