Image

Bible en français courant
© Société biblique française, 1997


péricope précédente | péricope suivante |

Melkisédec, roi et prêtre

7 1 Ce Melkisédec était roi de Salem et prêtre du Dieu très-haut. Lorsque Abraham revenait de la bataille où il avait vaincu les rois, Melkisédec est allé à sa rencontre et l'a béni. 2 Abraham lui a donné un dixième de tout ce qu'il avait pris. Le nom de Melkisédec, tout d'abord, signifie « roi de justice » ; de plus, il était roi de Salem, ce qui veut dire « roi de paix l  ». 3 On ne lui connaît ni père, ni mère, ni aucun ancêtre ; on ne parle nulle part de sa naissance ou de sa mort m . Il est semblable au Fils de Dieu : il demeure prêtre pour toujours.

4 Remarquez comme il est grand ! Abraham le patriarche n lui a donné un dixième de son butin. 5 Or, ceux des descendants de Lévi qui sont prêtres ont l'ordre, selon la loi, de demander un dixième de tout au peuple d'Israël o , c'est-à-dire à leurs propres compatriotes, qui pourtant sont eux aussi des descendants d'Abraham. 6 Melkisédec n'appartenait pas à la descendance de Lévi, mais il a obtenu d'Abraham le dixième de ce qu'il avait pris ; de plus, il a béni celui qui avait reçu les promesses de Dieu. 7 Or, sans aucun doute, celui qui bénit est supérieur à celui qui est béni. 8 Les descendants de Lévi, qui reçoivent le dixième des biens, sont des hommes mortels ; mais dans le cas de Melkisédec, une telle part est revenue à quelqu'un qui vit, comme l'atteste l'Écriture. 9 Enfin, on peut dire ceci : quand Abraham a payé le dixième de ses biens, Lévi l'a payé aussi, lui dont les descendants reçoivent le dixième de tout. 10 Car bien que Lévi ne fût pas encore né, il était en quelque sorte déjà présent dans son ancêtre Abraham quand Melkisédec vint à sa rencontre.

11 La prêtrise lévitique était à la base de la loi donnée au peuple d'Israël p . Or, si les prêtres lévitiques avaient réalisé une oeuvre parfaite, il n'aurait pas été nécessaire qu'apparaisse un prêtre différent, dans la tradition de Melkisédec et non plus dans la tradition d'Aaron. 12 Car lorsque la prêtrise est changée, on doit aussi changer la loi. 13 Et notre Seigneur, auquel ces paroles se rapportent, appartient à une autre tribu, dont personne n'a jamais effectué le service de prêtre à l'autel. 14 Il est bien connu qu'il se rattachait, de naissance, à la tribu de Juda q , dont Moïse n'a rien dit quand il a parlé des prêtres.


l v. 1-2 : voir Gen 14.17-20. — Salem : voir Gen 14.18 et la note.



Close