Image

Bible en français courant
© Société biblique française, 1997


péricope précédente | péricope suivante |

Les trompettes

8 6 Les sept anges qui tenaient les sept trompettes x se préparèrent alors à en sonner.

7 Le premier ange sonna de la trompette. De la grêle et du feu, mêlés de sang, s'abattirent sur la terre. Le tiers de la terre et le tiers des arbres furent brûlés, ainsi que toute l'herbe verte y .

8 Puis le deuxième ange sonna de la trompette. Une masse semblable à une grande montagne enflammée fut précipitée dans la mer. Le tiers de la mer se changea en sang. 9 Le tiers de toutes les créatures vivant dans la mer mourut et le tiers de tous les bateaux fut détruit.

10 Puis le troisième ange sonna de la trompette. Une grande étoile, qui brûlait comme un flambeau, tomba du ciel. Elle tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources d'eau. 11 (Le nom de cette étoile est Amertume.) Le tiers des eaux devint amer et beaucoup de ceux qui en burent moururent, parce qu'elles étaient empoisonnées.

12 Puis le quatrième ange sonna de la trompette. Le tiers du soleil fut frappé, ainsi que le tiers de la lune et le tiers des étoiles, de sorte qu'ils perdirent un tiers de leur clarté ; un tiers du jour et un tiers de la nuit furent privés de lumière z .

13 Je regardai encore, et j'entendis un aigle qui volait très haut dans les airs proclamer d'une voix forte : « Malheur ! Malheur ! Malheur aux habitants de la terre quand les trois autres anges vont faire retentir le son de leurs trompettes ! »

9 1 Alors le cinquième ange sonna de la trompette. Je vis une étoile qui était tombée du ciel sur la terre ; on lui remit la clé du puits de l'abîme. 2 L'étoile ouvrit le puits et il en monta une fumée semblable à celle d'une grande fournaise a . Le soleil et l'air furent obscurcis par cette fumée. 3 Des sauterelles sortirent de la fumée et se répandirent sur la terre ; on leur donna un pouvoir semblable à celui des scorpions b . 4 On leur ordonna de ne ravager ni l'herbe, ni les arbres, ni les autres plantes, mais de s'en prendre seulement aux hommes qui ne sont pas marqués au front du sceau de Dieu c . 5 Elles n'eurent pas la permission de tuer ces hommes, mais seulement de les tourmenter pendant cinq mois. La douleur qu'elles causent est semblable à celle qu'on éprouve quand on est piqué par un scorpion. 6 Durant ces cinq mois, les hommes chercheront la mort, mais ils ne la trouveront pas ; ils désireront mourir, mais la mort les fuira d .

7 Ces sauterelles ressemblaient à des chevaux prêts pour le combat ; sur leurs têtes, il y avait comme des couronnes d'or, et leurs visages étaient semblables à des visages humains. 8 Elles avaient des cheveux pareils à la chevelure des femmes, et leurs dents étaient comme celles des lions. 9 Leur poitrine semblait couverte d'une cuirasse de fer, et le bruit produit par leurs ailes rappelait le bruit de chars à plusieurs chevaux se précipitant au combat e . 10 Elles avaient des queues avec des aiguillons comme en ont les scorpions, et c'est dans leurs queues qu'elles avaient le pouvoir de nuire aux hommes pendant cinq mois. 11 A leur tête, elles ont un roi, l'ange de l'abîme. Il s'appelle en hébreu « Abaddon », et en grec « Apollyon », ce qui signifie « le Destructeur ».

12 Le premier malheur est passé ; après cela, deux autres malheurs doivent encore venir.

13 Puis le sixième ange sonna de la trompette. J'entendis une voix venir des quatre angles de l'autel d'or qui se trouve devant Dieu f . 14 La voix dit au sixième ange qui tenait la trompette : « Libère les quatre anges qui sont enchaînés, près du grand fleuve, l'Euphrate g . » 15 On libéra les quatre anges ; c'est précisément pour cette heure, de ce jour, ce mois et cette année, qu'ils avaient été tenus prêts à faire mourir le tiers de l'humanité. 16 On m'indiqua le nombre de leurs soldats à cheval : ils étaient deux cents millions. 17 Et voici comment, dans ma vision, m'apparurent les chevaux et leurs cavaliers : ils avaient des cuirasses rouges comme le feu, bleues comme le saphir et jaunes comme le soufre h . Les têtes des chevaux étaient comme des têtes de lions ; de leurs bouches sortaient du feu, de la fumée et du soufre. 18 Le tiers de l'humanité fut tué par ces trois fléaux : le feu, la fumée et le soufre qui sortaient de la bouche des chevaux. 19 Car le pouvoir des chevaux se trouve dans leurs bouches, ainsi que dans leurs queues. En effet, leurs queues ressemblent à des serpents ; elles ont des têtes, dont elles se servent pour nuire aux hommes.

20 Le reste de l'humanité, tous ceux qui n'avaient pas été tués par ces fléaux, ne se détournèrent pas des idoles faites de leurs propres mains ; ils ne cessèrent pas d'adorer les démons et les statues d'or, d'argent, de bronze, de pierre et de bois, qui ne peuvent ni voir, ni entendre, ni marcher i . 21 Ils ne renoncèrent pas non plus à leurs meurtres, leur magie, leur immoralité et leurs vols.


x Comparer 1 Thess 4.16. La trompette est souvent citée comme signal du jugement de Dieu.



Close