Bible en français courant
© Société biblique française, 1997

Ruth


péricope précédente | péricope suivante |

Ruth passe la nuit aux pieds de Booz

3 1 Un jour, Noémi dit à Ruth : « Ma fille, je dois chercher à assurer ton avenir pour que tu sois heureuse. 2 Comme tu le sais, ce Booz qui t'a laissée travailler avec ses servantes est notre parent. Or ce soir, il va aller battre l'orge sur son aire l . 3 Lave-toi donc, parfume-toi et mets tes plus beaux habits. Ensuite, rends-toi à l'endroit où il bat son orge, mais ne te montre pas avant qu'il ait fini de manger et de boire. 4 Lorsqu'il se couchera, observe la place où il s'installe. Approche-toi ensuite, écarte un peu sa couverture et couche-toi à ses pieds m . Après cela, il t'indiquera lui-même comment tu dois agir. » — 5 « Je ferai tout ce que tu m'as dit », répondit Ruth.

6 Ruth se rendit donc à l'aire de Booz et se conduisit exactement comme sa belle-mère le lui avait recommandé. 7 Booz mangea et but, ce qui le mit d'excellente humeur, puis il alla se coucher au bord de son tas de grains n . Ruth s'approcha doucement, écarta la couverture et s'étendit à ses pieds.

8 Au milieu de la nuit, Booz se réveilla en sursaut, il se pencha en avant et vit avec surprise qu'une femme était couchée à ses pieds. 9 « Qui es-tu ? » demanda-t-il. Elle répondit : « C'est moi, Ruth, ta servante. Veuille me prendre sous ta protection, car tu as à mon égard la responsabilité d'un proche parent o . » 10 Booz lui déclara : « Que le Seigneur te bénisse, Ruth ! Tu viens de donner à la famille de ta belle-mère une preuve de fidélité encore plus grande que précédemment. En effet, tu n'as pas recherché l'amour des jeunes gens, riches ou pauvres. 11 Eh bien, n'aie aucun souci ! Je ferai pour toi ce que tu demandes, car toute la population sait que tu es une femme de valeur. 12 Il est exact que j'ai à ton égard la responsabilité d'un proche parent, mais il existe un homme dont le degré de parenté avec ta famille est plus étroit. 13 Passe ici la fin de la nuit ; demain matin nous verrons s'il veut exercer sa responsabilité à ton égard. Si oui, qu'il le fasse. S'il ne le désire pas, je te promets, par le Seigneur vivant, que j'exercerai ma responsabilité à ton égard. En attendant, reste couchée jusqu'au matin. »

14 Ruth resta donc aux pieds de Booz, mais elle se leva à l'aube, avant que la lumière du jour permette de la reconnaître. En effet, Booz ne voulait pas qu'on sache qu'elle était venue à cet endroit. 15 Il lui dit : « Enlève la cape que tu portes et tiens-la bien. » Elle tendit sa cape et il y versa six mesures d'orge qu'il l'aida à charger. Ensuite, il retourna au bourg p . 16 Ruth rejoignit sa belle-mère. Celle-ci lui demanda : « Comment cela s'est-il passé, ma fille ? »

Ruth lui raconta alors tout ce que Booz avait fait pour elle. 17 Elle ajouta : « Il m'a même donné ces six mesures d'orge en disant que je ne devais pas revenir chez toi les mains vides. » 18 Noémi lui dit : « Attends calmement ici, ma fille, jusqu'à ce que tu saches comment l'affaire va tourner. Booz ne sera satisfait que s'il la règle aujourd'hui même ! »


l L'aire est l'endroit où l'on procède au battage des céréales pour séparer le grain de son enveloppe.


www.interbible.org