Image

Bible en français courant
© Société biblique française, 1997


péricope précédente | péricope suivante |

Jonatan attaque un groupe de Philistins

14 1 Un jour Jonatan, fils de Saül, dit au jeune serviteur qui portait ses armes : « Viens, allons jusqu'au groupe de soldats philistins postés là-bas, en face. » Mais Jonatan n'en informa pas son père. 2 Celui-ci se trouvait alors à la limite de Guibéa, assis sous le grenadier de Migron j , avec environ six cents soldats. 3 Le prêtre qui se tenait là, avec les objets sacrés servant à consulter Dieu, était Ahia, fils d'Ahitoub et neveu d'Ikabod. — Ikabod était fils de Pinhas et petit-fils d'Héli, lequel avait été prêtre du Seigneur à Silo k . — Personne parmi les soldats ne savait que Jonatan était parti.

4 Pour essayer d'atteindre le groupe de soldats philistins, Jonatan s'engagea dans un passage, entre deux pointes rocheuses appelées respectivement Bossès et Senné ; 5 la première se dresse du côté nord, en face de Mikmas, la seconde du côté sud, en face de Guéba l . 6 Jonatan dit à son serviteur : « Viens, allons jusqu'à ce groupe de Philistins païens. Peut-être que le Seigneur agira en notre faveur. En effet rien ne l'empêche de nous donner la victoire, que nous soyons nombreux ou non. » — 7 « Fais tout ce qui te plaît, répondit le serviteur. Allons-y, je te suis comme ton ombre ! » — 8 « Eh bien, reprit Jonatan, nous allons nous diriger vers ces gens et nous montrer à eux. 9 S'ils nous disent : «Arrêtez-vous jusqu'à ce que nous soyons venus vers vous», nous resterons sur place, nous ne monterons pas vers eux. 10 Si au contraire ils nous disent : «Montez vers nous», nous monterons, car ce sera pour nous le signe que le Seigneur les livre en notre pouvoir. »

11 Tous deux allèrent donc se montrer aux Philistins. Ceux-ci se dirent entre eux : « Tiens ! Voilà des Hébreux qui sortent des trous où ils s'étaient cachés. » 12 Ils interpellèrent Jonatan et son serviteur : « Montez vers nous ! leur crièrent-ils. Nous voulons vous raconter quelque chose. » Alors Jonatan dit au serviteur : « Monte derrière moi, le Seigneur les a livrés à Israël. » 13 Jonatan monta en s'aidant des mains et des pieds, suivi de son serviteur. Les Philistins tombaient sous les coups de Jonatan, et le serviteur, derrière lui, les achevait. 14 Cette première défaite infligée par Jonatan et son serviteur causa la mort d'une vingtaine de Philistins, tués sur un espace des plus restreints m . 15 Les Philistins restés dans le camp ainsi que toute la population des environs en furent terrifiés ; la terreur s'empara même des postes de gardes et des troupes de choc des Philistins. En plus, la terre se mit à trembler ; ce fut alors une immense panique.

16 De Guibéa de Benjamin, les sentinelles de Saül virent cette foule de Philistins qui couraient dans toutes les directions. 17 Saül ordonna à ses soldats : « Qu'on fasse l'appel ! Voyez qui est parti d'ici. » On fit l'appel et l'on constata que Jonatan et son serviteur manquaient. 18 Saül dit au prêtre Ahia : « Apporte ici le coffre sacré du Seigneur. » — Ce jour-là en effet, le coffre sacré se trouvait au camp des Israélites. — 19 Pendant que Saül parlait au prêtre, le tumulte allait en augmentant dans le camp philistin. Saül dit alors à Ahia : « Inutile de consulter Dieu ! »

20 Saül rassembla sa troupe et ils partirent au combat. Ils trouvèrent leurs ennemis qui se battaient entre eux, dans un tumulte indescriptible. 21 Des Hébreux, qui précédemment s'étaient soumis aux Philistins et qui participaient à leur expédition militaire, se rallièrent n à Israël, aux côtés de Saül et Jonatan. 22 Tous les autres Israélites qui s'étaient cachés dans la région montagneuse d'Éfraïm apprirent que les Philistins avaient pris la fuite. Ils se mirent eux aussi à les poursuivre et à les combattre. 23 C'est ainsi que, ce jour-là, le Seigneur accorda la victoire à Israël.

La bataille se déroula jusqu'au-delà de Beth-Aveno.


j Guibéa : voir 10.5 et la note ; Migron : endroit non identifié, proche de Mikmas (voir 13.2 et la note).



Close