INTERBIBLE
Le carrefour biblique
actualité bibliqueannuairecalendrier
off Nouveautés
off Cithare
off Source
off Découverte
off Écritures
off Carrefour
off Caravane
off Scriptorium
off Artisans

 

 
Actualité biblique
 
Cananéen
Imprimer
communiqué du 2 mars 2007

 

 

La tombe perdue de Jésus?

ossuaires de Talpiot

Deux ossuaires dévoilés lors de la conférence de presse du 27 février dernier.
(photo : Mike Segar / REUTERS ; voir la galerie complète en cliquant ici)

La découverte date de 1980. Les ossuaires sur lesquels s’appuient l’hypothèse sont d’authentiques pièces datant du Ier siècle de notre ère, trouvées dans un tombeau du quartier de Talpiot, dans la partie sud de Jérusalem. Les inscriptions révèlent les noms de « Jésus, fils de Joseph », « Juda, fils de Jésus » et « Marie ». Il semblerait que l’ADN du « Jésus » en question et de « Marie » exclut tout lien de sang entre ces deux personnes. Voilà les faits.

     Avancée dès 1996 dans un documentaire de la BBC et reprise en 2007 par James Cameron et Simcha Jacobovici dans le documentaire qui sera diffusé dimanche (sur la chaîne Discovery Channel), l’hypothèse voulant qu’il s’agit des ossuaires de Jésus de Nazareth, de sa femme Marie-Madeleine et de leur fils Juda, n’est que pure spéculation. La communauté scientifique (archéologues, exégètes et historiens) ne lui reconnaît aucun argument probant. Au regard des spécialistes, chrétiens ou pas, nous sommes devant deux ossuaires juifs de plus datant de la période du Second Temple.

     Il est impossible de déterminer davantage l’identité des personnes inhumées dans ces ossuaires. Les noms de Jésus, Marie et Juda sont si fréquents, que nul ne saurait dire avec certitude s’il s’agit des célèbres personnages bibliques. Le documentaire semble s’alimenter à même la controverse entourant le roman Da Vinci Code de Dan Brown, dont il pourrait être un « spin-off » (un produit marchand dérivé). L’existence d’un ossuaire de Jésus contredirait la résurrection du Christ aux yeux du grand public. Le scandale serait d’autant plus grand si on y voyait une preuve matérielle de son mariage avec Marie-Madeleine et de l’existence d’une descendance biologique du Fils de Dieu des Chrétiens. Pour qui n’est pas dupe, il s’agit simplement d’un coup médiatique au goût du jour.

     Néanmoins, tout ce cirque polémique donne à réfléchir. Qu’adviendrait-il de la foi chrétienne si on parvenait à découvrir le tombeau de Jésus avec ses restes? Le Nouveau Testament serait-il discrédité par la preuve d’une liaison conjugale de Jésus?

     D’un point de vue biblique, « résurrection » ne veut pas dire « réanimation de cadavre ». La mort de Jésus est suivie d’une vie totalement nouvelle, difficile à décrire ou à imaginer dans notre monde. Saint Paul répond aux Corinthiens que les morts ne ressuscitent pas avec tel corps ou tel autre, mais qu’ils deviennent plutôt un « corps spirituel » (1 Corinthiens 15). Nous pourrions trouver les os ou les cendres du Christ, cela n’infirmerait en rien la foi qu’il est ressuscité, qu’il vit d’une vie nouvelle, la vie de Dieu.

     Quant au scandale d’une improbable vie maritale de Jésus, c’est là aussi un scandale moderne, étranger à la foi biblique. Le Nouveau Testament ne défend absolument pas le célibat de Jésus. Les évangiles ne s’y intéressent pas, parce que la foi qu’ils proposent n’est surtout pas basée sur des liens familiaux ou sanguins. Que nous devenions frères et sœurs de Jésus, voilà qui les intéresse! Quant à savoir si l’homme de Nazareth s’est marié ou pas, s’il a eu des enfants ou pas, ce n’est pas une préoccupation des évangélistes. S’ils n’en parlent pas, c’est probablement parce que leurs sources ne le signalaient pas. Devant un tel silence, mieux vaudrait s’en tenir à l’histoire d’un homme célibataire…

     Puisse ce coup médiatique contribuer à développer notre esprit critique! Puisse-t-il susciter un engouement pour la véritable recherche historique, celle qui s’élabore patiemment, avec effort et minutie, loin des caméras…

Rodolfo Felices Luna

Lire aussi :
Des preuves d’outre-tombe?
Devant le tombeau de « Jésus de Jérusalem »

Article précédent :
Controverses sur les origines d’Israël

 

 

| Accueil | SOURCE (index) | Actualité (index) | Vous avez des questions? |

www.interbible.org