INTERBIBLE
Une source d'eau vive
la lampe de ma vie bible et culture coups de coeurau fémininjustice socialeRencontres de foi
off Nouveautés
off Cithare
off Source
off Découverte
off Écritures
off Carrefour
off Caravane
off Scriptorium
off Artisans

 

 
Bible et culture
  image
 
Imprimer

chronique du 9 octobre 2017

 

Jésus et les armes

Leskennedys

Première œuvre du triptyque sur la croix (voir les autres plus bas)

Lorsque j’ai vu ces images pour la première fois, je n’ai pu m’empêcher de penser qu’on faisait référence à la question de la prolifération des armes aux États-Unis. Une question brûlante d’actualité alors que cette page est publiée une semaine après le massacre de Las Vegas où 59 personnes sont décédées et plus de 500 ont été blessées.

Leskennedys

Chrétiens et armés

Selon le Pew Research Center, en 2014, 70% de la population états-unienne s’identifiait comme appartenant au christianisme. On peut donc dire que la majorité de la population des États-Unis est chrétienne. Également, on sait tous que le droit de posséder une arme à feu aux États-Unis fait partie des droits fondamentaux des citoyens américains. Je crois donc que ces images représentent très bien les États-Unis, parce qu’elles combinent deux éléments associés à ce pays, soit l’arme à feu et le Christ. Ces images réalisées en 2012 sont la création de deux partenaires, David Ariyel (photographe) et Cédric Houplain (graphiste 3D) dans le cadre d’un projet baptisé Les Kennedys.

Leskennedys

Une œuvre à plusieurs sens

Qu’est-ce que les créateurs cherchent à transmettre? Est-ce qu’on a voulu souligner le paradoxe de la société états-unienne, qui croit en une religion qui prône la non-violence et le respect de la vie, mais qui d’un autre côté possède le droit fondamental de porter une arme à feu, symbole qu’on associe généralement à la violence et à la mort? Ou serait-ce plutôt une façon de mettre en garde la population contre les armes à feu? Ce symbole évoque un homme qui s’est battu pour ses convictions, mais qui a tout de même été crucifié pour l’avoir fait. De façon analogue, plusieurs Américains se battent pour garder leur droit de posséder des armes à feu, droit qui au final semble creuser leurs propres tombes. Cette image est peut-être aussi un éloge aux armes à feu, dans un sens où la croix est remplacée par deux fusils, de sorte qu’on peut penser que les armes sont considérées comme « sacrées », au même titre que la croix.

Cette image nous permet donc de constater que le récit de la mort du Christ est encore une source d’inspiration de nos jours. Les réinterprétations de la mort du Christ sont toutefois différentes de celles qu’on voyait dans le passé, comme si cet élément était aujourd’hui utilisé pour choquer ou provoquer une réaction. On ne semble plus être dans l’interprétation littérale, on cherche plutôt à passer un message en utilisant la mort et la résurrection du Christ et les armes.

Joanie Lemyre

Article précédent :
Deux jeux vidéo à saveur biblique